hydrolats pour enfants

L’hydrolat, la version douce de l’aromathérapie

C’est quoi un hydrolat ?

Vous les avez certainement déjà croisés au rayon cosmétique des magasins bio entre autre sous l’appellation « eau florale » de Rose, de Géranium, de Fleur d’Oranger …. Ils sont reconnaissables car ils sont souvent vendus dans une bouteille teintée bleue.

Oui, mais qu’est-ce que c’est réellement ?

Pour faire simple, quand on veut obtenir des huiles essentielles, on distille la plante dans un alambic avec de la vapeur d’eau qui va entraîner les molécules aromatiques de la plante pour faire l’huile essentielle. Toute l’eau qui retombe à la fin de la distillation est de l’hydrolat aromatique (ou eau florale si on ne distille que les fleurs). C’est donc une eau chargée de toute la puissance de la plante et de ses molécules aromatiques, mais celles qui seront solubles dans l’eau cette fois, contrairement aux huiles essentielles.

Il est bon à savoir que l’on peut trouver des hydrolats d’à peu près n’importe quelle plante, même celles dont on ne tire pas d’huile essentielle. Il suffit de distiller cette plante et de recueillir l’eau en fin de distillation.

Il faudra faire attention à ne pas le confondre avec des décoctions, des macérations, des infusions….. qui sont aussi issues de plantes mais n’auront pas la même action. On rencontre aussi souvent les termes « eau aromatisée » ou « eau aromatique » et ce n’est pas la même chose non plus car ce sont des eaux dans lesquelles on a rajouté soit des fragrances de parfum soit un peu d’huile essentielle avec de l’alcool pour les diluer.  Personnellement au départ, j’étais complètement perdue parmi tous ces termes donc pour faire court, vous avez le choix entre :

hydrolat (aromatique) de ….. 

 ou

eau florale de …..    si ce sont les fleurs que l’on distille.

Et quelles sont les propriétés de ces hydrolats ?

Et bien en général, ce sont sensiblement les mêmes propriétés que l’huile essentielle du même nom. Sauf bien sûr pour les hydrolats de plante dont on ne peut pas tirer d’huile essentielle, mais ça tombe sous le sens ….

Ils sont solubles dans l’eau contrairement aux huiles essentielles, comme je le disais plus haut…. Et ça, ça sera bien pratique pour l’utilisation qu’on en fera avec les enfants !!

Ils sont souvent complémentaires à l’huile essentielle du même nom et ça peut être très intéressant de coupler les 2 lors d’un traitement aromatique pour bénéficier de tous les pouvoirs de la plante.

propriétés hydrolat

Tout ça c’est bien mais où peut-on les trouver ?

  • On les trouvera dans certaines pharmacies spécialisées en aromathérapie et phytothérapie. (sur Paris, je vais à la pharmacie Zahalka dans le 5eme arrondissement.) 
  • Sinon on en trouve très facilement dans les magasins bio, mais il n’y a souvent que peu de choix car ils ne sont proposés la plupart de temps qu’au rayon cosmétique.
  • Chez les petits producteurs d’huile essentielle (et leur site internet !) car qui dit production d’HE dit production d’hydrolat.

Par contre je vous déconseille la grande distribution et les sites internet qui se disent vendre des produits bien être car c’est là que l’on trouve des produits qui ressemblent plus à de l’eau vaguement parfumée qu’à un hydrolat. J’en ai fait les frais quand j’ai commencé à m’intéresser aux produits naturels, pensant bien faire ….. Et si on veut les utiliser avec les enfants, il faut être très vigilant sur la qualité et vérifier qu’il soit de qualité alimentaire, 100% naturel et sans conservateur et la mention « 1L d’HA pour 1Kg de plante » doit être indiquée sur l’emballage.

Une fois à la maison, on les conserve comment ?

hydrolat au refrigérateur

C’est là le seul défaut de l’hydrolat : c’est qu’il n’aime ni la chaleur ni la lumière, il vous faudra donc le conserver au réfrigérateur et pas plus de 3 à 6 mois après ouverture.

Quand le flacon n’est pas ouvert c’est entre 1 an et 2 ans suivant la qualité de l’hydrolat.

Voici une astuce pour savoir si votre hydrolat est encore bon ou si il va finir à la poubelle : Ouvrez la bouteille et sentez : si une odeur autre que celle de la plante se dégage c’est très mauvais signe et si en regardant à travers, vous voyez des petits filaments, c’est pareil, vous jetez !

Venons-en aux avantages :

  • Il est OK en emploi sur les muqueuses (nez, bouche, oreilles, muqueuses génitales)
  • Il est OK pour les enfants et les femmes enceintes et allaitantes sauf quelques rares exceptions d’hydrolats issus d’huiles essentielles très fortes contenant des phénols mais ils ne sont pas courants, donc vous êtes tranquilles. (au pire, demandez-moi si vous hésitez ! )
  • On peut dire que c’est une version douce de l’aromathérapie, avec une utilisation beaucoup plus simple.
  • Il a très peu de contre-indications (contrairement aux huiles essentielles), pas d’interactions médicamenteuses, pas d’accoutumance. Il faudra tout de même se méfier pour les enfants et les femmes enceintes des hydrolats contenant des molécules de la famille des phénols comme L’HA de Sarriette, de Thym à thymol, d’ Origan compact et de la famille des cétones comme la Menthe poivrée, l’Hysope officinale, la Sauge sclarée… 
  • Il pourra être utilisé sans problème sur des traitements de longue durée.
  • Il est OK par voie orale, même chez les enfants.

Et pour finir, nous allons voir comment s’en servir :

  • C’est assez simple de l’utiliser car il est, comme on l’a vu, hydrosoluble : c’est-à-dire qu’on va pouvoir le diluer dans l’eau (ou tout autre liquide). Donc on va pouvoir en mettre dans un bain pour que l’enfant en respire les vapeurs et également que ça imprègne sa peau. On part généralement sur 1 à 2 cuillères à soupe par baignoire.
enfant au bain hydrolat
  • Il pourra être dilué dans un verre d’eau ou un biberon de lait (bon après, il faut que bébé apprécie le goût si c’est dans un biberon…) On met généralement 1 cuillère à café par verre.
  • On peut le pulvériser directement dans le nez, dans la bouche, dans les oreilles ou sur la peau. Par exemple quand l’enfant fait un bonne rhino, des pulvérisations nasales d’hydrolat de tea tree ou de thym à linalol vont le soulager et lutter contre l’infection en douceur. Et rien ne vous empêche de compléter le traitement avec une synergie d’huiles essentielles en parallèle. (en faisant bien attention à la dilution selon l’âge de votre enfant.)
  • On peut aussi l’appliquer directement sur la peau avec une compresse ou un coton. Personnellement, je ne me sépare plus de mes hydrolats de Rose de Damas et de Géranium pour mon rituel beauté du matin et du soir. C’est un véritable moment de bonheur. Pour débarbouiller un enfant ou les fesses de bébé c’est tellement plus agréable, naturel et sain que les lingettes du commerce !!! Et en plus ça sent bon !!!!

Donc, il n’y a plus à hésiter : Foncez, si ce n’est pas déjà fait, et achetez votre premier hydrolat.

Si vous ne savez pas par quoi commencer, demandez-moi en commentaire sous cet article. Et si vous en utilisez déjà au quotidien avec votre enfant, vous pouvez aussi partager ici votre pratique pour aider les autres parents à se lancer !!

Si vous voulez des conseils et de l’entraide, rejoignez la communauté de parents sur le groupe « les huiles essentielles pour les enfants ».

Et si cet article vous a plu, qu’il vous a été utile, partagez-le !!!!

Inscription à la newsletter

Je m'inscris à la newsletter pour être tenue au courant des prochains articles ou de l'actualité d'Emmarôme

un instant ....

Merci pour votre inscription et à bientôt !

2 réflexions sur “L’hydrolat, la version douce de l’aromathérapie”

  1. Renaud Pascale

    Bonjour
    Je mettrais aussi en garde contre l utilisation des hydrolats qui sont associés à des huiles essentielles à cetones car tout comme les phénols, les cetones sont davantage hydrosolubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *