koala, marsupial, herbivore

Quelle huile essentielle d’Eucalyptus choisir pour mon enfant?

Faisons les présentations...

Vous l’avez sans doute remarqué même si vous n’êtes pas des pros en aromathérapie : Il existe plusieurs sortes d’Eucalyptus. La nature offre 190 variétés de cette plante et beaucoup dont on tire une huile essentielle. Vous avez peut être entendu que l’Eucalyptus est une huile essentielle qu’on peut utiliser chez l’enfant. Oui mais laquelle ?

Comment savoir si parmi les différents Eucalyptus il y en a des plus dangereux que d’autres pour les enfants ?

Je vais essayer de vous expliquer cela le plus simplement possible sans rentrer dans des considérations scientifiques hyper poussées, sans que vous ayez l’impression de reprendre vos études de médecine (que vous n’avez certainement jamais commencé, hihi !!)

Pour connaître la différence entre les Eucalyptus, (comme pour les différentes lavandes) il est obligatoire de regarder le nom latin de la plante. D’ailleurs, à ce propos, si votre flacon d’HE n’a pas le nom latin de la plante, passez votre chemin tout de suite, c’est que ce n’est pas une véritable huile essentielle !!! 

Les différents Eucalyptus

Vous trouverez fréquemment de l’Eucalyptus radié (radiata), l’Eucalyptus globuleux (globulus), l’Eucalyptus citronné (citriodora). Moins souvent vous pourrez entendre parler de l’Eucalyptus smithii, l’Eucalyptus prolybractéa, l’Eucalyptus mentholé (dives), … On fera très attention à ne jamais utiliser ce dernier très dangereux pour les enfants !!

Parmi les 3 plus répandus, lesquels utiliser chez l’enfant et à partir de quel âge ?

L'Eucalyptus radié (radiata)

eucalyptus radiata

Le plus répandu, et celui que vous avez sans doute chez vous ou dont vous avez entendu parler est l’Eucalyptus radié (radiata). Il est principalement composé de 1,8 cinéole et pourra être utilisé chez l’enfant à partir de 3 ans par voie cutanée. Il ne contient pas de molécules dangereuses ; il faudra juste toujours penser, bien sûr à l’utiliser dilué comme toutes les Huiles Essentielles que vous utiliserez avec votre enfant.

Et en quoi va-t-il vous être utile cet Eucalyptus ? Vous pouvez tout de suite y associer les affections ORL !!! C’est sa spécialité ! Pensez tout de suite à lui en cas de grippe, bronchite, rhume, toux, sinusite…C’est un remarquable antiseptique naturel de la sphère ORL. Il sera en prime un très bon expectorant, immunostimulant et antitussif. Il va décongestionner les voies aériennes et stopper la prolifération des bactéries et des virus. On pourra donc l’utiliser autant en préventif qu’en curatif.

Quelques gouttes dans un diffuseur ou sur un mouchoir posé sur le lit à côté de l’enfant lui créera un véritable bouclier contre les agressions hivernales, cela dès 3 mois.

Si certaines bactéries réussissent quand même à entrer chez bibou, il va falloir passer à l’offensive en l’utilisant en curatif : dilué dans de l’huile végétale (de 10% à 30% suivant l’âge) vous pourrez l’appliquer sur le thorax, le haut du dos (à partir de 3 ans en faisant exception des asthmatiques)  Vous pourrez y rajouter des HE de bois de Hô, Ravintsara, Lavande pour créer des synergies. Je vous expliquerai comment faire dans de prochains articles. Je peux aussi vous conseiller directement lors de séances individuelles.

En résumé :

Quand s’en servir ? 

Dès l’automne en prévention tous les jours dans une synergie antivirale dilué dans une huile végétale à appliquer sous la voûte plantaire, le long de la colonne ou quelques gouttes dans un diffuseur. Egalement en curatif seul ou en synergie pour lutter contre virus et microbes de l’hiver.

Dès 3 mois en olfaction/diffusion et dès 3 ans en massage dilué dans une huile végétale.

Attention aux enfants asthmatiques.

L'Eucalyptus globuleux (globulus)

eucalyptus

Celui-ci traite aussi la sphère ORL mais je vous déconseille de l’utiliser avec les enfants car il contient un petit pourcentage de molécules dangereuses pour les enfants : les cétones. (Retenez cette famille de molécules car toutes les HE qui en contiennent seront à éloigner des enfants.)  A ne pas confondre donc avec l’Eucalyptus radié (radiata)dont on vient de parler.

 ATTENTION : dans certaines pharmacies, des pharmaciens non formés à l’aroma peuvent vous conseiller l’un comme l’autre sans connaître ces restrictions ……. C’est ce qu’il m’est arrivé lors de mes débuts avec les huiles essentielles et je me sentais complètement perdue !

En résumé:

Il sera efficace sur la sphère ORL (surtout sur les voies basses : les bronches) 

Mais on ne l’utilisera chez l’enfant en massage que dès 12 ans et en olfaction/diffusion dès 6 ans. 

L'Eucalyptus citronné (citriodora)

L’Eucalyptus citronné (citriodora) C’est mon préféré !!! Mais j’avoue qu’il est très à part dans sa famille car c’est le seul qui ne contient pas d’Eucalyptol (1,8 cinéole) et contient beaucoup d’Aldéhydes avec le Citronnellal. De ce fait on ne l’utilisera pas du tout pour la même chose. Il sera utile comme anti-inflammatoire, myorelaxant et antalgique surtout pour ce qui est articulations et muscles ou tendons, contre les oedèmes, les mycoses….Il est aussi bien efficace pour éloigner les moustiques l’été toujours grâce au Citronnellal. D’ailleurs il ne sent pas du tout l’Eucalyptus mais  …… la citronnelle !!! Normal !

On pourra l’utiliser dès le plus jeune âge (3 mois) soit en application cutanée toujours très dilué dans une huile végétale (je ne le répéterai jamais assez) soit en diffusion. Pour la diffusion il faudra juste faire attention à diffuser quand les jeunes enfants sont hors de la pièce et penser à aérer.

En résumé:

Quand s’en servir ?

 Indispensable l’été pour les moustiques associé au géranium et pour les sportifs en herbe qui se blessent !!

Dès 3 mois en olfaction/diffusion et massage dilué dans une huile végétale.

3 eucalyptus

Quelques autres Eucalyptus

Pour finir, je vais vous donner le nom de 3 autres variétés que vous pourrez trouver sur le marché. On va voir rapidement si on les utilise ou non chez l’enfant. 

Eucalyptus smithii

Celui-ci pourra être recommandé chez l’enfant, même bébé, pour soulager des bronchiolites mais il sera très dilué et il faudra dans ce cas se rapprocher d’un spécialiste pour en avoir l’usage idéal. 

Eucalyptus dives et Eucalyptus polybractéa

Ces 2 derniers seront à exclure d’un usage avec les enfants car il contiennent une quantité non négligeable de cette fameuse famille de molécules neurotoxiques : les cétones !! 

En résumé:

On se contentera pour soulager Bibou de l’Eucalyptus radié et de l’Eucalyptus citronné qui, à eux deux nous seront déjà d’une très grande aide et qui pourront faire partie de votre trousse d’aromathérapie familiale de 1er secours. 

Si à la lecture de cet article vous avez des questions ou des doutes, n’hésitez pas : Posez-moi votre question juste en dessous et je vous réponds au plus vite. 🌺😊🌺

Vous pouvez aussi rejoindre la communauté de parents qui utilisent les huiles essentielles avec leur enfant sur le groupe privé Facebook : « les huiles essentielles pour les enfants » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *